Roland Giraud ce soir à Gap
Le comédien Roland Giraud proclamera ce soir au-Royal un passage de la Bible : le livre de Job. Photo Archives : MAXPPP / Gérard Baldocchi
  • Post published:10 juin 2013

Le Dauphiné libéré annonce la venue de Roland Giraud à Gap ce soir. Ci-dessous, l’intégralité de l’article :

HAUTES-ALPES / LE COMÉDIEN À GAP CE SOIR

Roland Giraud, invité de Mgr di Falco

Le comédien Roland Giraud proclamera ce soir au-Royal un passage de la Bible : le livre de Job. Photo Archives : MAXPPP / Gérard Baldocchi

Les lecteurs se suivent et les personnalités aussi. Jean Piat, Louis Velle et Frédérique Hébrard, Francis Perrin, et maintenant Roland Giraud ont tour à tour répondu à l’invitation de l’évêque de Gap et d’Embrun, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, et accepté de faire lecture de textes fondateurs pour les chrétiens mais qui peuvent parler à tous.

C’est au service du livre de Job, l’homme qui continue de bénir alors qu’il a tout perdu, que Roland Giraud mettra ses talents d’interprète. On connaît l’acteur par des comédies cultes comme “Les bronzés font du ski”, “Papy fait de la Résistance” ou encore “Trois hommes et un couffin”. Plus tristement, on se rappelle aussi sa fille Géraldine, assassinée en 2004.

Roland Giraud lira à Gap ce livre qui dans la Bible pose la question de la souffrance, et plus précisément de la souffrance du juste, de l’innocent. Car Job a tout perdu : enfants, maison, troupeaux. Lui-même est en souffrance physique et subit les remontrances de soi-disant amis.

Un livre qui pose la question de la souffrance

Par les questions de fond qu’il pose, le livre de Job a interpellé aussi bien les croyants que les agnostiques et les athées : William Blake, Gustavo Guttierez, Elie Wiesel, Pierre Assouline, Albert Camus, Antonio Negri…

À l’issue de la lecture, Roland Giraud dédicacera son livre, “En toute liberté”, sorti en mars, où il revient sur son parcours, confie sa vision de la vie, témoigne de sa foi.

Le DVD de la pièce “Bonté divine !”, où il jouait le rôle d’un prêtre enfermé dans une même pièce avec un rabbin, un imam et un moine bouddhiste, sera aussi proposé.

Ce soir, lundi 10 juin, à 20h30 à la salle Le Royal à Gap.