Malgré une date d’un déconfinement progressif calée pour l’instant au 11 mai 2020, il est fort probable que l’accès à nos églises, pour nous fidèles, ne puisse se faire avant plusieurs mois et nous sommes donc contraints d’attendre autant de temps avant de pouvoir participer physiquement à une messe. Devant une telle situation, le Secteur paroissial de La Saulce, sous la houlette de son curé, le Père Jean-Baptiste Tran, a souhaité réagir et aller malgré tout de l’avant en proposant une solution innovante pour sortir ses paroissiens de leur isolement spirituel imposé par les mesures de confinement actuelles liées à la pandémie du COVID-19 et recréer un lien de proximité et de cohésion.

La solution innovante qui a été retenue et mise en place, c’est l’organisation d’une messe hebdomadaire, chaque samedi à 16h, en mode confiné mais partagée et donc vécue en direct en se servant, comme support, de l’interface de visio-conférence « Zoom ».

La première messe a eu lieu le samedi 18 avril 2020 et, même si tout n’a pas été parfait, cette première a permis de réunir virtuellement, le temps d’une messe, environ 50 participants par le biais de 32 connexions simultanées ! Vu le nombre de participants et leur satisfaction à l’issue de cette messe particulière, et même si tout n’a pas été parfait, cette première s’est plutôt bien déroulée et on peut dire, au vu des nombreux retours à chaud, que c’est une réussite qui a été appréciée.

Si une telle solution innovante paraît facile et simple à mettre en œuvre sur le papier, c’est en fait un très gros défi logistique et informatique à relever, surtout avec une communauté paroissiale qui majoritairement ne maîtrise pas l’informatique. Mais heureusement pour nous, comme la plupart des paroissiens de la communauté paroissiale de La Saulce, surtout parmi les plus âgés, étaient très motivés à l’idée de vivre et de participer à une messe en ligne avec leur curé, la bonne volonté et l’envie, – en y mettant le temps ! -, ont finalement eu raison de tous les nombreux et multiples problèmes techniques individuels rencontrés.

” on pouvait jusqu’à présent suivre à la télévision ou sur internet les messes diffusées localement ou nationalement, mais vivre et participer à une messe avec son curé et les paroissiens de sa communauté c’est super et nettement mieux ! ”

Ensuite, pendant le déroulement de la messe, il faut aussi et surtout accepter et faire appliquer une grande discipline collective pour éviter la cacophonie … ce qui nécessite une gestion des connexions et de tout ce qui se passe sur l’écran principal de tous les instants … ce qui n’est pas toujours évident à faire avec réactivité avec autant de connexions et de participants.

Enfin, et comme l’ont dit, après-coup, plusieurs paroissiens : ” on pouvait jusqu’à présent suivre à la télévision ou sur internet les messes diffusées localement ou nationalement, mais vivre et participer à une messe avec son curé et les paroissiens de sa communauté c’est super et nettement mieux ! “

Devant l’engouement et la grande satisfaction générale suscités par cette première messe en visio, le Père Jean-Baptiste Tran a décidé de reconduire le principe d’une telle messe tous les samedis à 16h… et ce, jusqu’à ce qu’on puisse à nouveau participer à des messes dans nos églises.

Interview de Jean-Luc Lang, paroissien du Père Jean-Baptiste Tran, par Pierre-Marie Lopez pour RCF Alpes Provence, diffusée le 20 avril 2020 à 12h10