Si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons… – Jeudi 15 mars

Si c’est par le doigt de Dieu
que j’expulse les démons…
(Lc 11, 20)

Jésus est un homme très entouré. Une foule de démons le tanne et le harcèle dans un combat impitoyable, comme un essaim bourdonnant d’insectes, sous la conduite de Béelzéboul, le prince des mouches. Mais, quand même, prendre le Christ pour un sbire du diable, le Messie pour une lanterne, quelle méprise !

Cette confusion risque de s’insinuer dans nos cœurs avec l’habitude de voir le mal partout, l’incapacité lentement acquise à se réjouir du bien et à l’apercevoir seulement. Je me souviens de cette femme dévouée qui, après son travail, allait chaque jour visiter des malades. J’étais plein d’admiration à son endroit quand une paroissienne me dit avec un haussement d’épaules : « Bah ! elle n’a pas grand-chose à faire, elle cherche à s’occuper ! » Oh ! la petite phrase mesquine, soupçonneuse, satanique ! C’est par Béelzéboul qu’elle expulse les démons (cf. Lc 11, 15). Incapable de croire à l’amour et au service gratuit, incapable de voir le doigt de Dieu à l’œuvre dans cet acte de charité, il lui fallait trouver une explication, qui l’attribuât au démon… Dans l’Apocalypse, Satan porte un nom bien symptomatique, il s’appelle l’accusateur de nos frères (Ap 12, 10) !

Père Guillaume de Menthière

______________________

Méditation extraite du hors-série n° 27, Le compagnon de Carême, publié pour le Carême 2012 par la revue Magnificat.

Avec l’aimable autorisation de la revue Magnificat

  • Pour acquérir Le compagnon de Carême, cliquer ici : Le compagnon de Carême
    Vous y trouverez la Parole de Dieu du jour, des commentaires d’auteurs, des articles sur la liturgie, la liturgie des heures du dimanche.
  • Pour s’abonner à la revue Magnificat, cliquer ici : Magnificat
    Tous les jours, la revue mensuelle Magnificat propose les textes officiels de la messe, deux temps de prière (le matin et le soir) puisés dans le trésor de la liturgie des Heures, des textes de méditation extraits des Pères de l’Église, des écrits spirituels contemporains qui prolongent la prière et invitent à vivre la foi, des extraits du martyrologe romain (multiples visages de sainteté qui reflètent l’unique lumière qui nous éclaire), et chaque mois une œuvre d’art sacré commentée par un spécialiste.