Statistiques de l’Eglise catholique dans le monde et des prêtres étrangers dans les diocèses de France
La cathédrale de Gap parée lors d'une ordination des drapeaux des pays d'où sont originaires les prêtres et les séminaristes du diocèse
  • Post published:8 novembre 2011

Les statistiques de l’Église catholique dans le monde

Ces statistiques sont extraites du dernier Annuaire des Statistiques de l’Église (avec les chiffres arrêtés au 31 décembre 2009). Elles concernent les membres de l’Église, ses structures pastorales, ses activités dans le domaine de la santé, de l’assistance et de l’éducation.

Entre parenthèses, on indique la variation, augmentation (+) ou diminution (-) par rapport à l’année précédente.

La population mondiale

Au 31 décembre 2009, la population mondiale s’élevait à 6.777.599.000 personnes (7 milliards au 30 octobre 3011), avec une augmentation 79.246.000 par rapport à l’année précédente. L’augmentation concerne cette année aussi tous les continents : Afrique (+ 19.983.000) ; Amérique (+ 8.744.000) ; Asie (+ 47.702.000) ; Océanie (+ 967.000) ; Europe (+ 1.850.000).

Les catholiques

A la même date le nombre des catholiques s’élevait à 1.180.665.000, avec une augmentation totale de 14.951.000 par rapport à l’année précédente. L’augmentation concerne tous les continents : Afrique (+ 6.530.000) ; Amérique (+ 5.863.000) ; Asie (+ 1.814.000) ; Europe (+ 597.000) ; Océanie (+ 147.000). Le pourcentage des catholiques a augmenté de 0,02%, arrivant à 17,42%. Par rapport aux continents, on enregistre des augmentations en Afrique (+ 0,3) ; Amérique (+0,04) et Asie (+ 0,01), tandis qu’il y a des diminutions, comme l’an dernier, en Europe (- 0,02) et en Océanie (- 0,3).

Nombre d’habitants et de catholiques par prêtre

Le nombre d’habitants par prêtre a augmenté cette année aussi de 139, atteignant le total de 13.154. La répartition par continents : augmentations en Amérique (+ 70), Europe (+ 42) et en Océanie (+ 181), et diminutions en Afrique (- 313) et en Asie (- 628). Le nombre des catholiques par prêtre a augmenté en général de 27, atteignant le chiffre de 2.876. On enregistre des augmentations dans tous les continents à l’exception de l’Asie : Afrique (+ 25) ; Amérique (+ 32) ; Asie (- 30) ; Europe (+ 16) ; Océanie (+ 25).

Les circonscriptions ecclésiastiques et les stations missionnaires

Le nombre des circonscriptions ecclésiastiques a augmenté de 11 par rapport à l’année précédente, arrivant à 2.956, avec de nouvelles circonscriptions créées en Afrique (+ 3), Amérique (+ 2) et en Asie (+ 6). Le nombre des stations missionnaires avec prêtre résidant sont au nombre de 1.850 (185 de plus que l’année précédente) et on enregistre des augmentations en Afrique (+ 280) et en Amérique (+ 94) alors que des diminutions sont constatées en Asie (- 69), en Europe (- 110) et en Océanie (- 10). Le nombre des stations missionnaires sans prêtre résident a augmenté globalement de 5.459, atteignant ainsi le nombre de 130.948. Les augmentations concernent l’Afrique (+ 2.143), l’Amérique (+ 2.131), l’Asie (+ 937) et l’Océanie (+ 278) alors que l’Europe enregistre une diminution (- 30).

Les évêques

Le nombre des évêques a augmenté de 63 atteignant un total de 5.065. L’augmentation concerne tant les évêques diocésains que les évêques religieux. Le nombre des évêques diocésains est de 3.828 (42 de plus que l’année précédente), et les évêques religieux sont au nombre de 1.237 (21 de plus). L’augmentation des évêques diocésains concerne tous les continents : Afrique (+ 2), Amérique (+ 19), Asie (+ 1), Europe (+ 17) et Océanie (+ 3). S’agissant des évêques religieux, la seule diminution de leur nombre concerne l’Océanie (- 1) alors que ce dernier augmente en Afrique (+ 10), en Amérique (+ 4), en Asie (+ 5) et en Europe (+ 3).

Les prêtres

Le nombre total des prêtres dans le monde a augmenté de 1.427 par rapport à l’année précédente, atteignant le chiffre de 410.593. Le continent où l’on trouve encore une fois une diminution est l’Europe (- 1.674) tandis que sont en augmentation l’Afrique (+ 1.155), l’Amérique (+ 413), l’Asie (+ 1.519) et l’Océanie (+ 14). Le nombre des prêtres diocésains a augmenté de 1.535, atteignant le chiffre de 275.542, avec des augmentations en Afrique (+ 888), Amérique (+ 946), Asie (+ 780) et Océanie (+ 26), mais encore une diminution en Europe (- 1.105). Le nombre des prêtres religieux a diminué de 108 et ils sont en tout 135.051. Notons une augmentation qui suit la tendance de ces dernières années : l’Afrique (+ 267) et l’Asie (+ 739) alors que les diminutions concernent l’Amérique (- 533), l’Europe (- 569) et l’Océanie (-12).

Les diacres permanents

Le nombre des diacres permanents dans le monde a augmenté de 952 et arrive au total de 38.155. L’augmentation la plus forte est une fois encore en Amérique (+ 552) et en Europe (+ 326), suivies par l’Océanie (+ 57) et l’Asie (+ 23) avec une unique diminution en Afrique (- 6). Le nombre total des diacres permanents diocésains dans le monde est de 37.592, avec une augmentation de 1.053 unités. Leur nombre augmente sur tous les continents à l’exception de l’Afrique (- 2) et précisément : Amérique (+ 623), Asie (+ 15), Europe (+ 359) et Océanie (+ 58). Le nombre total des diacres permanents religieux est de 563, avec une diminution de 101 unités par rapport à l’année précédente, l’unique exception étant constituée par l’Asie (+ 8), les diminutions de leur nombre concernant l’Afrique (- 4), l’Amérique (- 71), l’Europe (- 33) et l’Océanie (- 1).

Les religieux non prêtres et les religieuses

Le nombre des religieux non prêtres a diminué en tout de 412 et arrive à un total de 54.229. Les augmentations concernent seulement l’Afrique (+ 294) alors que leur nombre diminue en Amérique (- 195), en Asie (- 60), en Europe (- 445) et en Océanie (- 6). La diminution globale du nombre des religieuses se confirme (- 9.697) qui atteignent en tout le chiffre de 729.371, ainsi réparties : augmentations confirmées en Afrique (+ 1.249) et en Asie (+ 1.399), diminutions en Amérique (- 4.681), Europe (- 7.468) et Océanie (- 196).

Les instituts séculiers

Le nombre des membres des Instituts séculiers masculins est de 737 avec une diminution globale de 6 unités. Au niveau continental, on enregistre une croissance en Afrique (+ 5) et en Amérique (+ 3), l’Océanie enregistrant une situation stable, alors que le nombre des membres des Instituts séculiers masculins diminue en Asie (- 1) et en Europe (- 13). Le nombre des membres des Instituts séculiers féminins a aussi diminué cette année également de 386 unités, pour un total de 26.260. Leur présence augmente en Afrique (+ 37), en Asie (+ 180) et en Océanie (+ 1) mais diminue en Amérique (- 30) et en Europe (- 574).

Les missionnaires laïcs et les catéchistes

Le nombre des missionnaires laïcs est de 320.226, avec une augmentation globale de 3.390. Ce nombre augmente en Afrique (+ 736), en Asie (+ 3.774) et en Europe (+ 428) alors que des diminutions sont enregistrées en Amérique (-1.531) et Océanie (- 17). Le nombre des Catéchistes a augmenté de 68.515 pour atteindre le chiffre de 3.151.077. Les augmentations concernent l’Afrique (+ 19.538), l’Amérique (+ 36.319), l’Asie (+ 13.365) et l’Océanie (+ 287), le seul continent sur lequel leur nombre diminue étant l’Europe (- 994).

Les grands séminaristes

Le nombre des grands séminaristes, diocésains et religieux, a augmenté aussi cette année : en tout 954 candidats en plus au sacerdoce, pour un total de 117.978. Les augmentations, comme au cours des années précédentes, concernent l’Afrique (+ 565), l’Asie (+ 781) et l’Océanie (+ 15) alors que les diminutions concernent cette année encore l’Amérique (- 60) et l’Europe (- 347). Le nombre des grands séminaristes diocésains est de 71.219 (+ 43 par rapport à l’an dernier), et celui des séminaristes religieux est de 46.759 (+ 911). Pour les séminaristes diocésains, les augmentations concernent l’Afrique (+ 425) et l’Asie (+ 121) et les diminutions l’Amérique (- 353), l’Océanie (- 14) et l’Europe (- 136). Pour les séminaristes religieux, les augmentations ont lieu en Afrique (+ 140), en Amérique (+ 293), en Asie (+ 660) et en Océanie (+ 29) alors que leur nombre diminue en Europe (- 211).

Les petits séminaristes

Le nombre total des petits séminaristes, diocésains et religieux, a augmenté de 1.631 unités, pour atteindre un total de 103.991. Augmentations en Afrique (+ 1.765), en Asie (+ 211) et en Océanie (+ 53) alors que leur nombre diminue en Amérique (- 337) et en Europe (- 61). Le nombre total des petits séminaristes diocésains est 79.142 (+ 1.155) et celui des religieux de 24.849 (+ 476). Pour les petits séminaristes diocésains, on enregistre une diminution en Amérique (- 264), en Asie (- 97) et en Europe (- 18) tandis qu’augmente le nombre de ceux-ci en Afrique (+ 1.483) et en Océanie (+ 51). Le nombre des séminaristes religieux est en revanche en diminution en Amérique (- 73) et en Europe (- 43), tandis qu’il est en augmentation en Afrique (+ 282), en Asie (+ 308) et en Océanie (+ 2).

Les instituts d’instruction et d’éducation

Dans les domaines de l’instruction et de l’éducation, l’Église dirige de par le monde 68.119 écoles maternelles pour un total de 6.522.320 élèves ; 92.971 écoles primaires pour 30.973.114 élèves ; 42.495 instituts secondaires pour un total de 17.114.737 élèves. Elle suit en outre 2.288.258 jeunes des écoles supérieures et 3.275.440 étudiants universitaires. Tant le nombre des Instituts que celui des élèves et étudiants de tout niveau sont en augmentation par rapport à l’année précédente.

Les instituts de bienfaisance et d’assistance

Les instituts de bienfaisance et d’assistance dirigés par l’Église dans le monde comprennent : 5.558 hôpitaux avec une présence plus importante en Amérique (1.721) et en Afrique (1.290) ; 17.763 dispensaires pour la plus grande partie en Amérique (5.495), en Afrique (5.280) et en Asie (3.634) ; 561 léproseries principalement en Asie (288) et en Afrique (174) ; 16.073 maisons pour personnes âgées, malades chroniques et handicapés pour la plus grande partie en Europe (8.238) et en Amérique (4.144) ; 9.956 orphelinats dont un tiers environ en Asie (3.406) ; 12.387 jardins d’enfants ; 13.736 consulteurs matrimoniaux répartis en grande partie en Europe (5.948) et en Amérique (4.696) ; 36.933 centres d’éducation ou de rééducation sociale et 12.050 institutions d’un autre genre, en grande partie en Amérique (4.484), Europe (3.939) et Asie (1.857).

Les circonscriptions ecclésiastiques dépendant de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples

Au 1er octobre 2011, les circonscriptions ecclésiastiques dépendant de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples (CEP) étaient globalement au nombre de 1.103. La majeure partie d’entre elles se trouve en Afrique (499) et en Asie (473). Suivent l’Amérique (85) et l’Océanie (46).

(Source : Agence Fides 21/10/2011)

 

État des prêtres venant d’ailleurs dans les diocèses de France

Au 31 octobre 2011, on recense 1517 prêtres venant de l’étranger en activité dans les différents diocèses de France.

1032 exercent une activité pastorale à temps plein (594 diocésains et 438 religieux) et 485 sont prêtres étudiants avec une activité pastorale à temps partiel.

La cathédrale de Gap parée lors d'une ordination des drapeaux des pays d'où sont originaires les prêtres et séminaristes du diocèse

 

Provenance de ces prêtres

847 viennent d’Afrique, dont :

Bénin : 87
Burkina Faso : 71
Burundi : 28
Cameroun : 68
Centrafrique : 25
Congo Brazza : 71
Côte d’Ivoire : 58
Madagascar : 51
RDC : 202
Rwanda : 20
Sénégal : 48
Togo : 53

234 viennent du Moyen Orient et d’Asie, dont :

Chine : 12
Corée : 16
Inde : 65
Indonésie : 9
Irak : 6
Liban : 29
Vietnam : 74

314 viennent d’Europe, dont :

Belgique : 32
Espagne : 20
Italie : 39
Pologne : 170
Roumanie : 9

122 viennent d’Amérique, dont :

Brésil : 18
Canada : 15
Etats-Unis : 7
Haïti : 38
Mexique : 7

Aucun ne vient d’Océanie.

Répartition de ces prêtres par province ecclésiastique

(le diocèse de Gap et d’Embrun fait partie de la province de Marseille)

Besançon : 57
Bordeaux : 36
Clermont : 10
Dijon : 34
Lille : 57
Lyon : 140
Marseille : 149

Montpellier : 51
Paris : 527
Poitiers : 37
Reims : 69
Rennes : 72
Rouen : 52
Toulouse : 101
Tours : 69
Strasbourg : 56

(Source : Cellule d’accueil pour les prêtres et les religieux étrangers
de la Conférence des évêques de France)

 

Cet article a 13 commentaires

  1. Perrey francois

    Bonjours , cette statistique se veut positif, certain, admettons mais quand est-il par rapport a il y a 50 ans ? par exemple le nombre d’habitant par prêtres?? ou par dioscèce? Alors que dans plusieurs régions de france, il manque crûment de prêtres et lorsque quelques personnes sont appelés certains(éveques ou prêtres qui s’occupent des séminaires) se donnent le priviléges de les refuser , peut être que j’avance mes dires mais c’est du vécu malheureusement. Donc les statistiques ne donnent pas le visuel que l’on devrait avoir c’est à dire avoir une comparaison sur “il y a 10ans ou 20 même voir 50ans “de celà, là nous aurions plus de valeur à la comparaison, sans, bien sûr, négliger le nombre de population dans le temps fixé. Mais bon, les prophéties ne lésine pas à ce sujet .Amen Que Dieu nous guide et nous ramène à la Lumière qui est dans le Christ, et par la puissance du Précieux Sang.

  2. Gargantua

    Ah, je vois que ma remarque sur le décompte des “étrangers” dans l’église a été censuré ; je m’y attendais ! Cela rejoint le black-out et l’hypocrisie sur la pédophilie, pas de surprise ! Vivement que l’humanité s’émancipe de ces organisations qui jouent sur les superstitions et les peurs pour abuser les pauvres gens.

    1. Webmaster

      Nulle censure à votre égard. Vous postez un commentaire à 8h54. Et 2 heures plus tard vous nous accusez de censure et d’hypocrisie ! Donnez le temps au webmaster de consulter les commentaires à valider avant de réagir de manière intempestive. Il peut être en vacances, ou occupé à d’autres tâches. Si la religion ne fait que jouer sur les superstitions et les peurs, il faudrait nous expliquer comment il se fait qu’on trouve des croyants même parmi des grands scientifiques qui sont plutôt du style à fuir les superstitions et à faire usage de leur raison.

  3. Gargantua

    ça ne s’invente pas : faire le décompte minutieux des prêtres “venant d’ailleurs”, autrement dit étrangers ! Et pourquoi pas les blonds et les yeux bleus ? Bientôt les juifs et les noirs décomptés séparément ? Décidément, les religions sont un fléau pour l’humanité.

    1. Webmaster

      La distinction est faite par nationalité. Nullement selon d’autres critères qui n’ont pas lieu d’être et que vous dénoncez fort justement. Cette distinction révèle les fructueux échanges entre les diocèses du monde entier. Vous voyez les religions comme étant un fléau pour l’humanité. Libre à vous. Mais sachez que pour beaucoup d’autres personnes elles l’enrichissent au contraire. Les religions (de “religare” en latin = relier) sont faites pour relier : relier à Dieu, relier les personnes les unes aux autres, relier chaque personne avec ses aspirations les plus profondes et les plus nobles. Pour toutes ces personnes, la haine, la violence, la menace, l’oppression, ne sont pas les fruits de la religion, elles en sont au contraire le détournement et le dévoiement.

      1. Garnantua

        En effet, je n’ai pas été censuré. Quant aux croyants parmi les scientifiques, s’il en existe, l’erreur est humaine, toute personne même experte dans un domaine, peut être induite en erreur, cela n’a jamais prouvé la validité d’une idée ou d’une pratique. Il a bien existé des scientifiques persuadés que la torture et les camps de concentration étaient justifiés…!

      2. Webmaster

        Oui, l’erreur est humaine. Cela vaut pour nous comme pour vous. Vous pouvez donc vous-même avoir tort en affirmant que les religions sont un fléau pour l’humanité.

  4. Nicole MARTIN-PREVEL

    Très intéressant cet article sur les statistiques de l’Eglise dans le monde. KTO a proposé la semaine dernière une émission sur les prêtres Fidei Donum. C’est un vrai bonheur d’entendre les prêtres africains remercier les missionnaires et dire qu’ils trouvent tout à fait normal de venir à l’aide de la France. A tous ces “étrangers”, un grand merci”! NMP

  5. LHOMME Nicole

    Merci pour votre réponse, j’avais dû lire trop vite ce paragraphe… et ne l’avais pas compris. Merci

  6. Olivier Collomb

    Cum grano salis et sans illusions.
    Etablir et publier des statistiques sérieuses sur l’état du diocèse de Gap, essentiellement le nombre et l’âge des fidèles présents aux assemblées dominicales, paroisse par paroisse, assemblée par assemblée. Ce serait facile.
    Bien sûr notre autruche épiscopale ne s’y risquera jamais.
    Et ce commentaire ne sera pas publié.

    1. Webmaster

      Merci d’avoir la courtoisie de rester, si ce n’est sympathique, du moins respectueux.
      Plusieurs statistiques ont déjà été publiées sur le diocèse (nombre de baptêmes, enfants catéchisés, nombre et âge des prêtres, etc.), notamment dans EDHA.
      De plus, contrairement à ce que vous affirmez, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri ne fait pas “l’autruche” (je vous invite à lire sa prière à Marie dans laquelle il décrit sans ambiguïté l’avenir du diocèse).

  7. LHOMME Nicole

    au second paragraphe, il est dit que l’augmentation du nombre de catholique est sur tout les continents, chiffres à l’appui et la ligne suivante qu’il y a diminution en Europe et Océanie : contradiction, quel est le bon chiffre ?

    Merci pour tous ces renseignements, à commenter sans doute.

    1. Webmaster

      Il n’y a pas contradiction. S’il y a augmentation, c’est du nombre de catholiques sur tous les continents ; s’il y a diminution, c’est du pourcentage de catholiques sur certains continents. Cela veut dire que sur ces continents que sont l’Europe et l’Océanie le nombre de catholiques augmente moins vite que le nombre de ceux qui ne sont pas catholiques.

Les commentaires sont fermés.