Succès pour le “Jour de l’orgue” à Gap et à Veynes
Le Grand orgue Jean Dunand de la cathédrale de Gap, inauguré en 1981 par Pierre Cochereau, organiste de de Notre-Dame de Paris

Deux concerts d’orgue ce dimanche 5 mai, à Gap et à Veynes, ont permis aux auditeurs venus nombreux de voyager à travers le temps.

À Gap, sur le grand orgue Jean Dunand de la cathédrale, Damien Bredif a joué des œuvres d’organistes de Notre-Dame de Paris tels Claude Balbastre (1724-1799) ou encore Louis Vierne (1870-1937).

Une partie des spectateurs à Gap

La vidéoprojection sur grand écran permettait à tous de pouvoir suivre le jeu de l’organiste

Michel Bernard-Reymond dirigeait la Chorale des Cordeliers et présentait les morceaux joués, permettant à tous de mieux saisir l’extraordinaire diversité du répertoire d’orgue, l’étendue de sa tessiture, et de comprendre pourquoi tant de compositeurs le considèrent comme le « roi des instruments ».

La Chorale des Cordeliers dirigée par Michel Bernard-Reymond

À Veynes, sur l’orgue Debierre de l’église Saint-Sauveur, Fabien Guilloth a interprété des œuvres allant de la fin du xve au début du xxe siècle.

Initié par Orgue en France en 2012, le Jour de l’orgue veut, chaque année, rassembler et fédérer des centaines de manifestations dans nos villes, grandes ou petites, nos villages, partout où se trouve un orgue.

Le succès de cette édition 2013 est dû en partie au fait que la cathédrale de Paris fêtait cette année ses 850 ans. Nous espérons un « Jour de l’orgue 2014 » au moins aussi heureux et retentissant.

Orgue en France