Ce vendredi, le conseil presbytéral s’est rassemblé au nouveau Centre diocésain à Gap autour de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri.

À l’initiative de Mgr Félix Caillet, responsable diocésain de la Pastorale des réalités du tourisme et des loisirs, la question du tourisme dans les Hautes-Alpes était à l’ordre du jour, avec notamment une intervention de M. Yvan Chaix, directeur de l’ADDET (Agence départementale et développement économique et touristique).

En ce temps de crise économique les difficultés ont été évoquées, comme la baisse régulière des nuitées et la faiblesse relative de la consommation. Des particularités ont été soulignées, comme le fait que seulement un touriste sur dix est étranger alors que de nombreux sites haut-alpins sont internationalement réputés. Certaines informations ont été des surprises pour les prêtres du diocèse, très habitués aux afflux de vacnciers dans les églises en stations, comme le fait que l’été est plus actif touristiquement que l’hiver. Enfin des pistes ont été ouvertes sur les moyens de développer des initiatives mêlant la nature, la culture et le sacré, comme la via Alta (chemin de Rome à Saint-Jacques à Compostelle passant par les Hautes-Alpes).

Mgr Félix Caillet présente M. Yvan Chaix

Intervention de M. Yvan Chaix, directeur de l’ADDET

 

L’ensemble du conseil presbytéral