Pour aller plus loin

Détails :

  • Le lapin essaye de mesurer l’Amour du Père.

  • Pour cela, il tient le mètre vertical.

  • Mais si le mètre est de 131 km dans les faits (131 comme la référence Biblique 1 Jean 3,1), en réalité, on constate que le lapin n’en est qu’à 18 km 590. La mesure n’est pas finie.

  • Le début de la mesure (le zéro) est du côté de Dieu qui est à l’origine de tout.

  • La capacité du boîtier a l‘air limitée, vu sa taille, mais, avec Dieu, on a des surprises.

  • Le lapin est à l’écoute, avec ses deux oreilles.

  • L’une est utilisée comme appui de tout ce qui est encore caché, et l’autre est tendue, comme en contrepoids de tout ce qu’on peut entendre de l’amour de Dieu à l’œuvre dans le monde malgré la violence ou l’hostilité de l’homme.

  • Le lapin ne se lasse pas de découvrir l’Amour de Dieu et déroule la mesure sans fin.

Questions :

  • De quelle manière peut-on VOIR que l’Amour de Dieu est grand.
  • La Parole de Saint Jean nous dit que nous sommes sommes comblés de l’Amour du Père. Qu’est-ce qui nous le prouve ?

Dessin et questions à partir des lectures qui seront lues le dimanche 30 décembre 2012, Fête de la Sainte Famille – année C

  • 1ère Lecture : 1 Samuel 1, 20…28

  • Psaume 82

  • 2e Lecture : 1 Jean 3, 1…24

  • Évangile : Luc 2, 41-52

Avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Le lapin bleu, c’est aussi un blog, des BD, un prêtre. Pour en savoir plus : http://lapinbleu.over-blog.net/