Un rameau sortira de la souche de Jessé – Mardi 29 novembre

Isaïe 11, 1.9
Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Il ne se fera plus rien de mauvais ni de corrompu sur ma montagne sainte ; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux recouvrent le fond de la mer.

Il semblait pourtant beau l’arbre de Jessé, dont David était le premier fruit. Mais, en poussant, il est devenu malade d’orgueil, il n’a plus porté de fruits ou plutôt il a donné des fruits corrompus. Dieu n’a plus qu’à poursuivre son patient travail et puisque l’arbre s’est détaché de ses racines, puisqu’il est tombé pour ne plus se relever, Dieu fait jaillir un rameau nouveau à partir de la souche. Mais, la souche, est-ce vraiment Jessé ? N’est-ce pas plutôt Dieu lui-même ? Certes, le père de David est bien l’homme Jessé, mais celui qui le conduit tout au long de sa vie, celui vers qui David se tourne dans la joie et la détresse, celui qui pardonne sa faute et le relève, n’est-ce pas Dieu ?
Alors le rameau qui jaillit, ce nouveau fils de Jessé, qui est-il ? Roi de paix, juste et humble, il remplit le pays de la connaissance du Seigneur. Or, nul ne connaît qui est le Père, sinon le Fils (Lc 10, 22). Et voilà que ce rejeton nous fait connaître le Père. Saurons-nous profiter de l’Avent pour écouter ce Fils qui vient nous rejoindre ?

Bénédicte Ducatel

Extrait du hors-série n° 26, Le compagnon de l’Avent, publié pour l’Avent 2011 par la revue Magnificat.

Avec l’aimable autorisation de la revue Magnificat

Fermer le menu