Un témoin de Mossoul en conférence à Gap

En 2014, alors que l’État islamique entre à Mossoul, un frère dominicain s’enfuit avec de précieux manuscrits irakiens et fait monter en route des familles dans sa voiture. “Nous voulions sauver à la fois l’homme et la culture” dit-il.

Ce qu’il continue de faire. Car réfugié depuis à Erbil, il se partage entre l’assistance aux réfugiés chrétiens de la plaine de Ninive – dirigeant des centres pour les réfugiés chrétiens et yézidis à Erbil – et la numérisation des manuscrits – créant et dirigeant le Centre numérique des manuscrits orientaux (CNMO).

Le père Najeeb Michaeel sera présent à Gap pour une conférence au Centre diocésain pape François le jeudi 19 janvier 2017 à 20h00.

La conférence de 40 minutes sera suivie de réponses aux questions émanant de la salle.

Le thème de la conférence portera sur “Les chrétiens d’Orient entre racines et déracinement”

_____________

Père Najeeb MICHAEEL, dominicain

  • Né à Mossoul (Irak) en 1955, originaire de Sanate, au nord du Kurdistan irakien.
  • Ordonné prêtre dominicain dans la Province de Paris en 1987 par Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran, assassiné en Algérie en 1995.

Études

  • Diplôme supérieur de l’Institut du Pétrole à Bagdad en 1978, spécialiste dans le forage et l’extraction du pétrole.
  • En 1980, entre dans l’Ordre des prêcheurs en France pour démarrer ses études de philosophie de de théologie.
  • Maîtrise en théologie catholique de l’Université des Sciences humaines de Strasbourg II, Faculté de théologie catholique, Section Histoire du christianisme, en 1985, et mémoire sur « Saint Jean Damascène, écrits sur l’islam ».
  • Diplôme d’études supérieures universitaires (D.E.S.U.), (D.E.A.) en théologie pratique et communication, de l’Université de Strasbourg en 1986.
  • Diplôme supérieur de théologie catholique (D.S.T.C.), de l’Université de Strasbourg en 1987.
  • Depuis 2014, prépare une thèse de doctorat à l’Université de Fribourg en Suisse, sur « les Manuscrits et les Livres Saints des Yézidis ».


Fonctions

  • Passage de Fr. Najeeb dans son couvent de Mossoul en novembre 2016. Daech en avait fait une prison et un lieu de torture.

    Membre de la Commission œcuménique des évêques du gouvernorat de Ninive, de 2001 à 2012.

  • Supérieur des dominicains à Mossoul et en Irak, avec plusieurs mandats entre 2000 et 2012.
  • Archiviste de l’Ordre dominicain de Mossoul depuis 1988.
  • Directeur et fondateur du Centre audiovisuel et catéchétique à Mossoul en 1989.
  • Directeur et fondateur de la première Galerie d’art -Al-SA’A à Mossoul en 2000.
  • Professeur de la théologie pastorale et communication à la faculté de théologie et de philosophie de Babel Collège et dans plusieurs séminaires et instituts des différentes Églises d’Irak, à Bagdadet à Ankawa (Erbil) depuis 1989.
  • Directeur et fondateur du CNMO, Centre numérique des manuscrits orientaux, fondé à Mossoul en 1990, où il numérise plusieurs milliers de manuscrits et de documents de grandes importances des Églises en Irak et en Turquie.
  • Actuellement rattaché au couvent des pères dominicains à Erbil (Irak).

______________

Édition du lundi 26 décembre 2016

Le frère dominicain Najib présente aux archives nationales, à Paris, des documents du couvent dominicain de Mossoul. Crédits photo : Kenzo Tribouillard / AFP

Cet article a 1 commentaire

  1. merci, pour ces nouvelles des chrétiens d’orient.QUE DIEU, les protège et qu’il puisse les assister dans notre pays de France!!!

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu