Une église du Glaizil toute resplendissante !

La municipalité du Glaizil a poursuivi son programme entamé dans les années 1990 pour la sauvegarde de son église paroissiale datant de 1872. Les travaux avait commencé par la réfection du toit. Puis en 2009 le drainage des fondations était achevé, ainsi que la réfection des façades et des fenêtres. Il restait au programme la restauration des murs intérieurs, des peintures, du mobilier, l’installation électrique aux normes et la mise en place d’un chauffage. C’est désormais chose faite.

C’est donc une église toute rénovée que Mgr Jean-Michel di Falco Léandri est venue rendre au culte en ce dimanche 18 septembre 2011, en présence du père Joseph Aubin, curé, de Jean-Yves Dusserre, président du Conseil général, de Francine Prime, préfète des Hautes-Alpes, de Jean-Pierre Gauthier, maire du Glaizil, d’adjoints et de conseillers municipaux, d’autres élus et représentants des autorités civiles, des entreprises ayant participé aux travaux, et bien sûr de la communauté chrétienne.

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri bénit l'assemblée
Au moment de l'offertoire, présentation du pain qui sera béni et distribué à la fin de la messe
Jean-Pierre Gauthier, maire du Glaizil, présente à Mgr Jean-Michel di Falco Léandri les entreprises et les personnes qui sont intervenues sur le chantier
Distribution du pain béni à la sortie de la messe
Verre de l'amitié à l'issue de la célébration

 

Des photos supplémentaires sur l’album :
© Jean-Claude Catelan

[flagallery gid=1 name=”Le Glaizil sept 2011″]

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Qu’elle me fasse comprendre et aimer le visage du Christ, Verbe incarné dans son Eglise depuis plus de 20 siècles en une Tradition vivante dont les dogmes sont l’ossature et le pardon mutuel entre sensibilités diverses le ciment d’une charité qui peut seule faire fleurir l’unité dans la diversité, Eglise toujours debout après vingt siècles de trahisons de ses membres à des degrés divers, miracle permanent !!

  2. Nous avons tous besoin d’amour, d’être écouté, afin de pouvoir donner à d’autres l’amour et l’écoute que l’on reçoit. Je vois les choses autrement et je suis devenue une “nouvelle” femme depuis que ma foi et mes prières m’ont aidée à surmonter douleurs et chagrins dans les épreuves cruelles de la vie. Depuis, je fais tout mon possible pour encourager ceux qui souffrent à prier et ça “marche”…

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu