Aumônerie confinée : le confinement !

Le Père Damien de Beaumont, responsable de la pastorale des jeunes pour le diocèse de Gap et Embrun, propose aujourd’hui aux jeunes une réflexion sur le confinement.

La crise sanitaire ne doit pas rimer avec crise de foi ! L’aumônerie n’a pas lieu, la messe ne peut pas se dérouler en public. Mais on peut garder le contact spirituel : en regardant des vidéos, comme celle-ci, en priant seul ou en famille. On peut aussi profiter de ce temps où les activités sont réduites pour ouvrir sa Bible et la lire. C’est aussi l’occasion de prier pour les autres, de découvrir la communion de prière. Cela permet de continuer à tisser des liens avec ses amis, ses camarades d’aumônerie ou l’animateur.

L’essentiel est de garder l’espérance. Il serait facile de tomber dans le désespoir, devant le confinement et ses conséquences. Mais c’est l’espérance chevillée au corps que nous devons avoir. Quelles actions concrètes peut-on poser pendant le confinement pour augmenter la foi, l’espérance et la charité dans nos cœurs ?

Pour les activités de l’aumônerie, et pour les jeunes concernés cette année par des sacrements, pas d’inquiétude : dès que possible l’information sera donnée pour l’organisation.

Nous vous souhaitons un bon mercredi !