Ce dimanche 24 septembre, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri s’est rendu dans le doyenné de la Durance, pour une visite pastorale et la célébration de deux confirmations à La Saulce. Accompagné du Père Corneille Schellekens, curé-doyen du secteur, l’évêque de Gap a ainsi pu rencontrer la communauté catholique de chaque paroisse visitée et les élus des communes, constatant une collaboration fructueuse entre les différentes institutions. Voici un compte-rendu de la journée en photos…



Au cours de la célébration de confirmation…


…dans l’église de La Saulce


Photo avec le Père Schellekens, Mgr di Falco, les enfants de choeur et les deux nouvelles confirmées


Mathilde et Manureva


Apéritif pour les paroissiens et les familles des confirmées…


…offert par le maire de La Saulce (à la droite de Mgr di Falco)


Les maires de La Saulce, Lardier et Claret, autour de Mgr di Falco


Eglise de La Saulce


Visite de l’église de Monétier-Allemont, en compagnie du maire…


…et des paroissiens


Rencontre avec les paroissiens de Monétier-Allemont…


…au cours d’un goûter offert par la mairie


Visite de l’église de Ventavon…


…par le 1er adjoint du maire et le Père Schellekens

Visite des églises de Barcilonnette…


…de Lardier…


…et de Plan de Vitrolles…


…où est enterrée Amélie de Vitrolles "en odeur de sainteté" en 1829 (voir encadré ci-dessous)

La "sainte comtesse" de Vitrolles
Amélie de Vitrolles, fille d’un ministre de Louis XVIII, a vécu au sud du département des Hautes-Alpes de 1797 à 1829. Dès sa mort et aujourd’hui encore, elle a été appelée la "sainte comtesse", en raison d’une vie édifiante au service de la foi et des plus pauvres. Un ex-voto rappelle par ailleurs un miracle qui eu lieu après sa mort. On y voit un enfant tomber du troisième étage et Amélie, sur la gauche, venant à son secours dans un rayon de lumière. Déposée sur le lit d’Amélie, la petite fille serait repartie en courant.

 Photo du tableau représentant l’ex-voto visible dans l’église de Plan-de-Vitrolles

Fermer le menu