Vivez le Carême 2014 avec Benoîte Rencurel – Nombre et importance des guérisons obtenues
  • 24 mars 2014

Mgr René Combal, actuel chapelain et ancien recteur du sanctuaire Notre-Dame du Laus, nous propose de vivre le Carême en compagnie de la Vénérable Benoîte Rencurel.

Un jour une méditation, alors qu’approche le 350e anniversaire des premières apparitions et l’ouverture de l’année jubilaire le 1er mai 2014.

Ces méditations quotidiennes sont diffusées sur RCF Alpes-Provence (en semaine à 12h45 et 20h00, le samedi à 9h12, le dimanche à 9h00) et aussi présentées sur le site internet du sanctuaire Notre-Dame du Laus.

 

           Lundi 24 mars
     3e semaine de Carême

 

Nombre et importance des guérisons obtenues

En ce lundi 24 mars de la 3e semaine de carême la première lecture de la messe nous raconte la guérison de Naaman le Syrien, qui fut guéri de la lèpre en se plongeant sept fois dans le Jourdain, pour obéir à l’ordre d’Élisée.

C’est l’occasion pour nous de parler du nombre et de l’importance des guérisons obtenues par l’intercession de Benoîte.

Pour dire le nombre et l’importance des guérisons miraculeuses qui ont eu lieu durant la vie de Benoîte, il suffit de prendre en main la copie de Galvin (1850) qui retranscrit les quatre manuscrits originaux des XVIIe et XVIIIe siècles : ceux du juge Grimaud, de Jean Peythieu, du frère Aubin et de Pierre Gaillard, auteur de « la grande histoire ».

Si nous prenons en main la copie du manuscrit du juge Grimaud datant de 1665, que remarquons-nous ?

Sur les dix-sept pages de cette copie, onze pages sont consacrées à la relation des guérisons.

Nous avons deux pages d’introduction, une page et demi qui relatent les apparitions du début du mois de mai au 29 août 1664 au Vallon des Fours, l’apparition de Pindreau et celle de la chapelle de Bon Rencontre, ensuite une demi-page qui évoque le mouvement des foules de Pentecôte 1665 à janvier 1667 affluant vers le Laus. C’est tout.

Tout le reste est consacré au récit des guérisons.

Mgr René Combal
Chapelain
au sanctuaire Notre-Dame du Laus

Cet article a 1 commentaire

  1. Monseigneur,
    bonjour!

    Je suis heureuse de pouvoir dire et témoigné
    de cet endroit merveilleux!
    écrin de beauté sans pareil!
    mais aussi! et j’insiste la guérison! par les grâces reçues, de guérisons phyisiques et morale,
    oui! je peux le dire !je ne suis pas une femme éxaltée!
    mais d’une foi profonde ,depuis ma tendre enfance je prié déjà à l’église.
    Mon grand père étant mourrant devant son chevet Monsieur le curé m’a demande pourquoi j’étais à genoux je lui aie répondue que je prie pour que mon grand père monte au ciel ( les dires d’une petite fille j’avais trois ans) et depuis je prie pour ceux que j’aime qui me sont chers , pour le monde.
    Voilà ! et aujourd’hui tout n’est pas fini mais tout commence,
    Seigneur parfois j’ai l’impression de perdre pied,
    mais tu es là !
    toujours fidèle, pour me relever,
    Toi mon guide,
    Toi ma bouée,
    Toi mon Dieu.
    avec toute mon amitiée pronfonde,
    Dieu vous garde tous.
    Francine

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu