En cette année de la vie consacrée, et durant ce Carême 2015, des religieux, religieuses, moines, moniales présents sur le diocèse commentent la Parole de Dieu.

En ce dimanche des Rameaux, c’est Sœur Marie-David Giraud, de la communauté Saint-Dominique à Boscodon (05), qui nous prépare à la Semaine Sainte.

Rameaux
Sœur Marie-David Giraud
Communauté Saint-Dominique
Boscodon

Bonjour,

Je suis actuellement à l’abbaye de Boscodon, près d’Embrun. Partageons ensemble une méditation sur les Rameaux et la Semaine Sainte.

Nous voici au seuil de la Semaine Sainte. C’est pour nous l’entrée dans la « Grande Semaine », comme disent nos frères orthodoxes. Oui, elle est très grande, cette Semaine. Elle nous invite à faire mémoire du Christ mort et ressuscité. Mais attention ! : faire mémoire ne signifie pas seulement se rappeler. Cela signifie : entrer à nouveau dans cet événement qui est présent et agissant pour chacun de nous aujourd’hui. Marchons à la suite de Jésus, Roi humble et victorieux par amour !

La Semaine Sainte nous appelle instamment à nous laisser travailler par l’Amour de Jésus, par son Amour jusqu’au bout, par l’Amour fou de Dieu.

L’évangile de Jean nous dit : « Avant la fête de la Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde vers son Père, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout » (Jean 13, 1). Jésus se met à genoux devant chacun de nous et nous lave puis nous étreint les pieds.

Le Jeudi-Saint, Jésus, après s’être mis à genoux à nos pieds, nous invitera à un Repas, à recevoir avec confiance le Pain et le Vin qui sont son Corps livré et son Sang versé par amour pour nous. Transfusion de sa Vie dans notre cœur, dans notre existence. Face au mal, une seule attitude résiste et tient et triomphe : celle du Don de soi et du Pardon. Osons nous donner et nous pardonner ! Osons consentir au Don et au Pardon, qui font grandir la Vie en nous, autour de nous et dans le monde !

Arrêtons-nous ! Lâchons nos affaires, nos cogitations, nos précipitations, tous nos « trucs », pour nous recentrer sur l’essentiel ! Laissons-nous toucher au plus vrai et au plus fragile de nous-mêmes !

Le Christ se prépare à nous entraîner dans un Passage [Pâque signifie « Passage »] : le Passage vers la Vie de Dieu. Pour nous, la mort n’aura plus jamais le dernier mot : elle sera traversée et franchie.

En donnant sa Vie, Jésus nous ouvre le chemin à une Vie plus forte que la mort.

Sur la Croix, Il pousse un grand cri qui recueille tous les cris humains passés, présents et à venir. Il est en bout de course, Il est en fin de ligne, Il est mis en croix, Il rend le Souffle en nous disant que l’Amour est plus fort que la mort, que l’Amour ne passera jamais. Il nous aime avec passion. Sa Passion est l’Amour fou, la souffrance de n’être pas aimé. Il porte toutes nos souffrances au cœur de la sienne, sans discours ni explications. Il donne, Il se donne, à travers tout. C’est tout. C’est l’Amour qui sauve, et qui nous sauve, et non pas la Croix.

La Semaine Sainte  nous fait entrer dans une Lumière victorieuse, dans une Vie victorieuse de la mort.

Pâques ! Résurrection avec le Christ et par le Christ ! Par son Amour jusqu’au bout, le Christ nous fait naître et renaître, Il nous rend à notre enfance d’enfants de Dieu, de fils bien-aimés du Père, dans la Vie de l’Esprit, Souffle de Dieu, qu’Il nous donne à travers son dernier Souffle.

Sœur Marie-David Giraud
Communauté Saint-Dominique à Boscodon

Site : www.abbayedeboscodon.eu

Dimanche prochain, dimanche de Pâques, vidéo par Sœur Marie-Aline, de la communauté des Trinitaires installées à Embrun (05).

Cet article a 1 commentaire

  1. Mario

    Bonjour Ma Sœur,

    C’est un magnifique message, Merci.

Les commentaires sont fermés.