Si vous voulez vivre comme des justes – Mercredi des Cendres

Si vous voulez vivre comme des justes
(Mt 6, 1)

« En toutes choses, il faut considérer la fin. » La sagesse de La Fontaine n’est pas loin de l’Évangile. Sans le but, cet Orient, nous sommes « dés-orientés », voire nous courons au « dés-astre ». Et la fin dicte les moyens : je ne remplirai pas ma valise avec les mêmes objets si je pars pour le bassin d’Arcachon ou pour Chamonix.

Avant de nous embarquer pour le long voyage du Carême, prenons le temps de viser le but. Quel but, au fait ? Vivre comme des justes. Être juste, être ajusté à Dieu. Accomplir sa volonté. Et d’abord aimer comme Dieu aime. Sans chercher de retour. D’où un premier conseil, très précieux : ne pas viser la gloire ni le regard des hommes. Le secret du don est le don secret. Aujourd’hui et chaque jour jusqu’à Pâques, poser un acte de don, que seul le Père (même pas mon conjoint, même pas mon confesseur) connaîtra.

Mais le don, que c’est vaste ! De là, un second conseil de  Jésus, très précis : donner à Dieu (prier), aux autres (faire l’aumône), à soi-même (jeûner). Aujourd’hui, décider des signes et des actes concrets qui jalonneront ce chemin de Carême, et ainsi devenir juste.

Mgr Pascal Ide

 ______________________

Méditation extraite du hors-série n° 27, Le compagnon de Carême, publié pour le Carême 2012 par la revue Magnificat.

Avec l’aimable autorisation de la revue Magnificat

  • Pour acquérir Le compagnon de Carême, cliquer ici : Le compagnon de Carême
    Vous y trouverez la Parole de Dieu du jour, des commentaires d’auteurs, des articles sur la liturgie, la liturgie des heures du dimanche.
  • Pour s’abonner à la revue Magnificat, cliquer ici : Magnificat
    Tous les jours, la revue mensuelle Magnificat propose les textes officiels de la messe, deux temps de prière (le matin et le soir) puisés dans le trésor de la liturgie des Heures, des textes de méditation extraits des Pères de l’Église, des écrits spirituels contemporains qui prolongent la prière et invitent à vivre la foi, des extraits du martyrologe romain (multiples visages de sainteté qui reflètent l’unique lumière qui nous éclaire), et chaque mois une œuvre d’art sacré commentée par un spécialiste.


     

Cet article a 1 commentaire

  1. Oui, acccomplir la volonté divine devrait être notre seul but.
    Et qu’est-ce qu’accomplir la volonté divine si ce n’est aimer Dieu et les autres, si ce n’est aimer, c’est-à-dire donner de façon désintéressée.
    Qu’est-ce qui procure la plus grande joie si ce n’est le don de soi, c’est-à-dire l’amour désintéressé.
    Le Don est Amour et l’Amour est Don.
    Dieu est Amour et Don.
    Nous aimons bien aussi recevoir, mais on ne peut pas recevoir sans donner, c’est la loi de la vie.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu