Familles, le Seigneur est proche de vous.

La fête de la Sainte Famille a été célébrée le dimanche 31 décembre dernier, aube de cette année 2018. J’en tire une pensée et surtout une prière pour vos familles.

La famille est le lieu privilégié de l’apprentissage de l’amour, du don de soi, et la famille reste l’institution la plus aimée de nos contemporains car elle est dans notre nature humaine. Elle est le lieu de nos plus grandes joies, mais aussi de nos plus grandes souffrances. La sainte famille les a connues, dès le début, avec l’interrogation de Joseph sur la conception virginale de Jésus par son épouse promise, avec la fuite en Égypte, avec le recouvrement de Jésus au Temple, etc.

Malheureusement ces souffrances vécues en familles peuvent être augmentées par certaines lois. Nous inquiète l’annonce de l’extension de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de femmes, qui entraînera aussi la demande – par l’argument fallacieux de l’égalitarisme – de la GPA (gestation pour autrui) pour les couples d’hommes, c’est-à-dire l’esclavage moderne des « mères porteuses ». C’est une sérieuse intention de prière pour notre pays en 2018.

Je vous propose également deux autres intentions de prière en ce mois de janvier :

  • Les migrants qui continuent à arriver par nos montagnes et… leurs familles : elles doivent être dans de grandes souffrances pour devoir envoyer un de leurs fils en Europe pour survivre. Les migrants eux-mêmes connaissent de grandes épreuves : départ, Lybie, naufrages, rejets quand ils arrivent chez nous. Merci à tous ceux d’entre vous qui, lors de l’accueil d’urgence pendant quatre mois dans les salles paroissiales de Gap, leur avez apporté du réconfort ; et merci à tous ceux qui, avec le Secours Catholique, continuent un accueil de jour. N’hésitez pas à venir renforcer l’équipe, c’est Jésus que vous allez servir : « J’avais faim, vous m’avez donné à manger… »

Pour aller plus loin : Message du Pape François pour la célébration de la journée mondiale de la Paix, 1er janvier 2018 : “Les migrants et les réfugiés : des hommes et des femmes en quête de paix”

  • Les chrétiens d’Orient toujours si persécutés même si on en parle moins. Le message de Noël d’un évêque Syrien maronite (catholique) est intitulé « indésirables ? » : « La guerre de Syrie a fait en sept ans plus de douze millions de réfugiés qui ont été obligés de quitter leur domicile, quartier, ville ou village… Ils ne peuvent rentrer chez eux … le chemin du retour reste bloqué et leurs maisons en ruine… Pour ceux partis vers avec espérance vers des Cieux plus cléments, le monde les méprise et ferme ses portes devant eux. Ils sont indésirables… »

Pour toutes les familles qui se trouvent dans une situation bloquée et angoissante prions la sainte Famille pour cette année 2018 avec confiance. Familles, le Seigneur est proche de vous. Il s’est fait à Noël le plus proche. Alors que nous venons d’ouvrir au sanctuaire du Laus une « année Benoîte » pour les 300 ans de la mort de la bergère du Laus, et que nous allons fêter en cette année 2018 les 300 ans de la collégiale Notre-Dame à Briançon, nous pouvons confier nos familles à la Sainte Vierge et à sa confidente au Laus.

Je vous présente tous mes vœux pour vous et vos familles.
Entrons dans cette nouvelle année avec espérance.
+ Mgr Xavier Malle

1 COMMENT

  1. Monseigneur,
    si les familles sont si importantes pour que cela soit une intention de prières 2018 pour vous, que pensez vs de la mise en sommeil ou la dissolution de l’Association Familiale Catholique des Hautes Alpes ?
    bien sur le bureau actuel n’est pas actif pour mobiliser la relève.
    mais avec tous les sujets graves de PMA, GPA, bioéthique, …, il me semble que les familles devraient pouvoir s’exprimer ds le cadre d’une AFC pour défendre les valeurs de la Loi naturelle & des chrétiens.
    avec mes filiales & respectueuses salutations

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here