Vos richesses sont pourries !

Pour aller plus loin

Détails :

  • Un lapin gris fier de son portefeuille, puisqu’il n’a pas construit cette voiture, il l’a « juste » acquise.

  • L’autre lapin n’a qu’un outil en main, mais sans cet outil, la voiture est bonne à stationner dans le garage.

  • Les spécialistes reconnaîtront un jeu de mots dans la marque de la Lamborghini, puisqu’il existe une Lamborghini « diablo ». Celle-ci est une Divino…

  • Je me suis amusé à mettre un interrupteur marche/arrêt sous la porte, près de la roue arrière, pour manifester la fragilité d’un objet. Quelquefois, il faut trois fois rien pour faire une panne.

Questions :

  • La richesse et l’or ne sont un mal que lorsqu’ils ne sont pas partagés.

  • Ils sont pourris quand ils nous éloignent de Dieu, quand ils nous font croire qu’ayant de l’argent, on ne risque plus rien (du coup, ça devient le but n°1).

  • L’argent sauve-t-il ? De qui ? De quoi ? Jusqu’à quel point ?

  • Quelles sont mes richesses matérielles ? Sont-elles « rouillées », ou partagées ?

Dessin et questions à partir des lectures qui seront lues le dimanche 30 septembre, 26e dimanche du temps ordinaire – année B

  • 1ère Lecture : Nombres 11, 25-29

  • Psaume 18

  • 2e Lecture : Jacques 5, 1-6

  • Évangile : Marc 9, 38-43, 45, 47-49

Avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Le lapin bleu, c’est aussi un blog, des BD, un prêtre. Pour en savoir plus : http://lapinbleu.over-blog.net/

Fermer le menu