Le Carême avec le CCFD-TERRE SOLIDAIRE

En ce temps de Carême, la conférence des évêques de France, renouvelle sa confiance au CCFD-Terre Solidaire pour sensibiliser les communautés chrétiennes à la solidarité internationales, à la conversion et au partage.

Sur le diocèse de Gap-Embrun, les équipes du CCFD-Terre seront présentes à ce rendez-vous.

 Sur Gap

 UN CHEMIN SPIRITUEL est proposé pour nous accompagner pendant ce temps de Carême à la maison paroissiale de la cathédrale de 12h à 14h :

  • Vendredi 16 février : « S’engager à plus de justice et de sobriété »
  • Vendredi 23 février : « S’ouvrir à la vie pour construire la paix »
  • Vendredi 1 mars : « Devenir membres d’un même corps fraternel »
  • Vendredi 8 mars : « Respecter les différences pour construire le vivre- ensemble »
  • Vendredi15 mars : « Savoir perdre quelque chose de soi pour rencontrer l’autre »

UN CHEMIN DE CROIX A NOTRE-DAME D’ESPERANCE

Dimanche 3 mars 18h avec le CCFD-Terre Solidaire et Baptisés 05

UNE RENCONTRE AVEC FOI ET LUMIERE

Samedi 9 mars : heure et lieu à préciser

TEMOIGNAGE D’UN PARTENAIRE HAITIEN

Dimanche 10 mars : Accueil d’un partenaire d’Haïti du CCFD-Terre Solidaire, Carmelot Gérald Laguerre, ingénieur agronome au service de l’association IRATAM engagée dans la lutte pour réduire l’insécurité alimentaire à laquelle fait face Haïti : agroforesterie, agriculture durable, gestion de l’eau, formation de jeunes, accompagnement des familles et des écoles dans la mise en place de potagers.

Messe à 11h à la cathédrale et repas partagé au centre diocésain.

15h 30 : table ronde avec des acteurs locaux engagés dans l’agroécologie (salle Laurens du centre diocésain)

 

UN APPEL A LA GENEROSITE

Dimanche 10 mars : à la sortie des messes Collecte nationale du CCFD-Terre Solidaire.

UN TEMPS DE PARTAGE A RAMBAUD/LA BATIE VIEILLE

Date et lieu à préciser

RENSEIGNEMENTS ET DEMANDES DE PROPOSITIONS D’ANIMATION. ccfd05@ccfd-terresolidaire.org  Tel. 06 08 53 20 27

Dans le champsaur

Prières des jeudis de Carême à 18 heures : 

22/02     Eglise de Saint-Jean: « S’engager à plus de justice et de sobriété ».

29/02     Eglise d’Orcières: « S’ouvrir à la vie pour construire le paix ».

07/03     Eglise de Manse: « Devenir membre d’un même corps fraternel ».

14/03     Eglise de Saint-Léger:   « Respecter les différences pour construire le vivre ensemble ».

21/03     Salle de Basse-Plaine (Chabottes)  « Savoir perdre quelque chose de soi pour                                                                                                                                                                  rencontrer l’autre ».

 

Sur le secteur du Buëch

MERCREDI DES CENDRES: Participation du CCFD TS aux célébrations dans ce secteur et distribution du livret proposant un chemin spirituel pendant le Carême spirituel et distribution des enveloppes d’appel au don.

Samedi 2 mars: ballade éco-spirituelle à Aspremont à partir de 14h 15 jusqu’à16h sur le thème « Marche vers l’Essen(s)tiel

Lundi 11 mars: accueil de Carmelot Gérald Laguerre, partenaire haïtien du CCFD-Terre solidaire à Laragne : 12h repas partagé,14h rencontre avec les » Jardins du Buëch »( à confirmer) ouverte à d’autres associations locales engagées dans l’économie sociale et solidaire.

dimanche 17 mars- 5° dimanche de Carême: coanimation de la célébration avec l’équipe liturgique suivie d’un repas partagé et d’une après midi « échanges » autour d’un documentaire sur le Liban et (ou) l’Inde, où interviennent des associations soutenues pas le CCFD-TS

Veynes : Présence du CCFD-TS sur un marché du jeudi matin(date à préciser) avec animation sur le thème du « Bien vivre » et de « la justice économique ».

Sur le secteur de l’Embrunais Savinois

Dimanche 18 février 2024 – 1er dimanche de Carême :  A toutes les célébrations invitation à entrer en Carême en solidarité avec les peuples du monde.

  • Distribution des livrets spirituels pour proposer aux fidèles de cheminer pendant le Carême
  • Annonce et distribution des enveloppes « appel au don »

Vendredi 1er mars : Intentions de prières pour la solidarité internationale : 18h salle Ste Anne – cure de la cathédrale.

Vendredi 8 mars ; participation à la célébration – chapelle de la cathédrale – suivie du partage de l’évangile

Dimanche 17 mars :

  • 5° dimanche de Carême : coanimation de la célébration avec l’équipe CCFD-TS et l’équipe liturgique. Collecte nationale pour soutenir les projets des partenaires du CCFD-Terre solidaire dans le monde (10h/11h)
  • « Le tour du monde des solidarités, de 11h à12h à la cure : présentation et débat sur les actions soutenues par le CCFD-Terre solidaire
  • 12h : repas partagé
  • Des animations sont prévues avec les jeunes de l’aumônerie et du catéchisme.

Sur le secteur de Briançon

14 février : l’équipe du CCFD-Terres solidaire animera l’entrée en Carême Mercredi des Cendres  à 18h église Ste Catherine,

2 mars à 17h 30 : projection d’un documentaire sur thème Paix et Vivre ensemble avant la messe à 18h. « Un jus de pomme chaud » sera offert à l’issu de la messe (église Ste Catherine)

15 mars à 15h : Chemin de Croix animé par l’équipe CCFD-Terre solidaire (à l’église de Ste Catherine)

16 mars le CCFD-Terre solidaire appelle à participer à la Grande Maraude sous l’égide des Terrasses solidaires en soutien aux migrants

16 et 17 mars (5ème dimanche de Carême) : participation du CCFD-Terre solidaire aux célébrations et appel à la collecte nationale.

 

Le CCFD-Terre Solidaire agit aux côtés des populations les plus vulnérables contre toutes les formes d’injustices, et en premier lieu, celle de souffrir de la faim. Régler le problème de la faim est un préalable à la résolution de toutes les autres injustices telles que l’accès à l’éducation, à la santé, la pauvreté…

Son action soutient toutes les femmes et tous les hommes qui en ont besoin, sans distinction de religion ou de spiritualité.

Loin des pratiques d’assistance et d’urgence, notre action passe par le soutien à des associations partenaires locales, car ce sont elles qui détiennent les solutions adaptées aux réalités de leurs territoires. Ainsi, nous ne faisons jamais “à la place de” mais “avec eux”.