You are currently viewing Bénédiction de la première tranche des travaux Le Laus 2025, le 3 juillet 2022

11h30 Discours de Mgr Xavier Malle et de Mr Frédéric Lévêque, pour la bénédiction de la première tranche des travaux ‘Le Laus 2025’

Audio des deux discours

VIDEOS DE LA BENEDICTIONS

TEXTE de MGR XAVIER MALLE

Je disais tout à l’heure en homélie reprenant l’oracle de bénédiction d’Isaïe, que le Seigneur nous offre cette journée de consolation !

Il nous offre de le bénir, en bénissant cette première tranche du programme de travaux ‘Le Laus 2025’. C’est une bénédiction, car c’est la somme de beaucoup de travail de la part de beaucoup de monde, depuis l’audit de l’été 2017 qui m’avait amené à abandonner le projet de nouvelle basilique et à créer un groupe de travail pour réorienter le projet. Ce groupe a réunis toutes les parties du Laus, sanctuaire, hôtellerie, avec des élus locaux et des bénévoles compétents dans les domaines des travaux.

Puis il a fallu de la persévérance pour arriver au lancement des travaux le 21 mai dernier, tant étaient grandes les complications administratives et financières, et de la souplesse, puisqu’à deux reprises, nous avons réorienté à nouveau le projet : fin 2018 d’abord pour intégrer la question de la gestion du flux des pèlerins, sur la recommandation du nouvel économe diocésain et du nouveau directeur de l’ANDL, et au printemps 2020 pendant la pandémie, pour définir l’ordre de priorité des phases en fonction de la nécessité de la sauvegarde économique du sanctuaire. Cet ordre correspondait d’ailleurs à l’avancement des démarches administratives, puisque nous avions le permis de construire du Centre d’Accueil des pèlerins.

Pour moi, le signe que cela entrait bien dans le plan de la Ste Vierge, est que les donateurs ont été très généreux, à la fois les petits ruisseaux, mais aussi les grands fleuves, aussi abondants que discrets.

Alors pour dire merci, je vous dis « soyez bénis » !

Soyez bénis amis du Laus donateurs.

Soyez bénis membres du COPIL, le comité de pilotage. Il me semble juste d’en faire une énumération, d’autant que chacun à donné son temps bénévolement.

  • M. François de Saint Victor, après avoir effectué l’audit, a coordonné le groupe de travail puis le comité de pilotage.
  • M. Antoine Olphe-Galliard, économe diocésain, s’est assuré de la conformité financière et juridique, et du suivi des dons.
  • M. Frédéric Lévêque, directeur de l’hôtellerie, a été le responsable du suivi administratif et opérationnel du chantier, avec la relation avec les entreprises, le suivi des devis et leur adaptation, l’homme orchestre du chantier > je le laisserai remercier les entreprises
  • M. Sylvain Bertrand : une mention particulière pour lui en son absence, me permettant de faire mémoire du regretté père Pierre Fournier qui m’avait donné son contact. Mr Sylvain Bertrand travaille pour les bâtiments du Conseil Départemental et nous a fait bénéficier de ses compétences dans l’organisation des chantiers, les appels d’offres, le suivi des travaux, etc. Dans le COPIL, il est chargé avec Frédéric, du suivi de la relation avec les architectes, et du suivi de la procédure choisie des marchés publics. En effet, sur son invitation, j’ai accepté que nous retenions cette procédure contraignante, alors même que nous n’y étions pas soumis, car c’est une garantie de transparence et de respect des dons des donateurs.
  • Le Père Ludovic Frère était chargé du suivi de la communication, avec Séverine Bosquet, elle-même responsable de la communication du sanctuaire, et vous avez lu la ‘lettre aux amis’ donnant régulièrement des infos aux donateurs. Il était bien sur aussi en charge des relations avec les pèlerins et de la bonne poursuite de la vie du sanctuaire. Avec Frédéric et toute l’équipe de l’hôtellerie, on peut dire que c’est une mission accomplie malgré le covid : les pèlerins ont été peu gênés par les travaux.
  • Mme Lucile Maisonneuve, conseillère bénévole pour les espaces verts, à qui ont doit en particulier la nouvelle cour intérieure avec sa fontaine au centre.
  • Dans le COPIL, il faut aussi mentionner : M. Jean-Louis Bouzereau, conseiller pour la tranche 2, la chaufferie au bois, qui doit démarrer à la fin de l’été, et M. Yves Lelong conseiller pour le projet de nouveau camping actuellement encore à l’étude.
  • Et enfin le bureau de l’ANDL, son président M. Guy Ignesti et son vice-président M. Dominique Kessler, présents en alternance sur le chantier.

Soyez bénis entreprises, responsables et ouvriers ; et je laisserai Mr Frédéric Lévêque qui a suivi le chantier vous dire un mot sur son déroulé. Mais je voudrais juste mentionner que si nous avons tenu le budget de 3 millions, correspondant aux 3 millions de dons récoltés pour cette première tranche, c’est certes que nous avons lancé les travaux au bon moment, mais aussi que ces entreprises locales ont tenu leur budget, et je peux imaginer qu’elles ont rogné sur leurs marges dernièrement avec l’augmentation des matières premières. Soyez vraiment bénis.

Je me hasarde maintenant en pays laïc à dire soyez bénis nos élus municipaux, départementaux, communautaires, qui avaient soutenu le projet ! Je bénis ainsi Mr Dominique Bonjour, le maire précédent, qui avait fait partie du groupe de travail de réorientation du projet, et Monsieur Jean-François Estachy, notre maire actuel et son équipe, car vous avez permis ces travaux, ainsi que ceux de la tranche 2, la chaufferie au bois.

Pour terminer, revenons aux objectifs. Ils sont de deux ordres : améliorer l’expérience des pèlerins et faire des économies de fonctionnement.

C’est l’objectif de cette première tranche, le nouvel accueil Benoîte, regroupement de l’accueil hôtelier, qui ouvrira à la fin de la saison estivale dans son nouvel emplacement, avec le bar et le magasin.

C’est le but de la réfection de la grande salle de la Sainte Famille, sous le bar, pour pouvoir accueillir simultanément grâce à une cloison mobile, deux groupes, côté Notre-Dame ou côté Saint Joseph.

C’est aussi le but des nouvelles pentes dans le jardin intérieur, et de l’ascenseur de l’accueil Benoîte.

La seconde tranche – la chaufferie au bois – visera aussi des économies de fonctionnement; nous aurons l’occasion d’en reparler.

La troisième tranche a aussi pour but une meilleure expérience des pèlerins. Suite au projet précédent de nouvelle basilique, il s’agit d’accueillir à l’abri les pèlerins souvent trop nombreux pour la basilique actuelle. D’abord, en reliant la grande salle à la vidéo de la basilique, ce qui est fait, permettant d’y suivre les offices en cas de grande affluence et à l’abri. Et si nous arrivons à résoudre toutes les questions et si les donateurs sont généreux, cette tranche comportera l’extension de la basilique par le transept droit, créant ainsi un cloitre de verdure propice à la prière, mais aussi le parvis de la basilique et la grande montée. Il y aura également la rénovation du bâtiment Ste Thérèse que le conseil pastoral du sanctuaire a proposé de réhabiliter pour en faire un accueil accessible à toutes les bourses, comme un grand gite.

Enfin, il me semble que nous aurons atteint un autre objectif : offrir à tous ceux qui se dévouent au Laus, tant pour la partie pastorale que pour la partie hôtellerie, un outil de travail  performant, digne de ce lieu d’apparition mariale.

Si on ajoute à tout cela les rénovations remarquables faites pour la plupart en interne par les services techniques, des salles de réunions, du bâtiment saint Jean, de la création de plusieurs gîtes et de la rénovation petit à petit des chambres de l’hôtellerie, on peut dire qu’en peu d’année, c’est presque tout le sanctuaire qui aura été rénové, dans le respect des fonds offerts par les donateurs et sans mettre à mal les finances de l’ANDL ou du diocèse.

Mais rassurez vous, il reste encore bien des idées pour la suite ! Un nouveau camping est en préparation à Gyquière, la réfection du restaurant qui est une passoire thermique sera à envisager, etc.

Notre prochain rendez-vous public de chantier concernera la chaufferie à bois. Tout sera prêt pour 2025, le grand jubilé convoqué par le pape François sur le thème témoins de l’espérance.

Que chacun soit remercié pour son dévouement et son abnégation,au service du message de Notre-Dame du Laus et des pèlerins.

Merci pour cette consolation.

Texte de M. Frédéric Lévêque

Bonjour à tous, 

Je vous remercie Monseigneur de la confiance que vous m’avez témoigné en me confiant la conduite de ce projet. Grâce à une équipe de pilotage à mes côtés, nous avons pu arriver à ce résultat dont chacun peut être satisfait. Notre unique objectif tout au long de ce projet a été et reste celui de servir la Vierge Marie dans ce haut lieu de grâces qu’elle a voulu. Nous avons voulu que l’expérience des pèlerins soit à la hauteur de la rencontre, une rencontre dans un cocon, comme bercés par Marie. 

J’adresse mes vifs remerciements à Alexane et Ludovic Coulay, nos architectes dont la collaboration sans faille a permis un suivi et une belle sérénité tout au long des 13 mois qui ont suivi ce projet. 

Le choix de travailler avec des entreprises implantées sur le bassin gapençais

s’est révélé un très bon choix et nous pouvons être fiers des entreprises du bâtiment qui nous ont accompagné. Je remercie nos partenaires, AMCV qui a assuré le gros œuvre et les aménagements extérieurs. Les entreprises Gandelli, Malcor, Charles, Barbieri, spinelli, ilex, véolia, SEA, Engie et Guiramand. 

J’adresse un message de remerciement tout particulier à Dany Rambaud notre responsable technique et qui à la veille de sa retraite continue a œuvrer comme un véritable serviteur de Marie. Son professionnalisme et la vivacité de son esprit, son courage imparable nous ont permis chaque jour de mieux penser le projet et de le faire évoluer. Sans lui, la réussite de ces constructions n’auraient jamais été à la hauteur du résultat obtenu. 

Tout au long du chantier et j’ai eu quotidiennement de nombreux témoignages des ouvriers présents, il s’est passé quelque chose.

Quelque chose du mystère, quelque chose qui a touché les cœurs de ces hommes et ces femmes qui sont venues ici et rien que pour cela, le chantier en valait la peine. 

Alors il reste 1000 détails à peaufiner mais aujourd’hui est un jour de grâce et je vous remercie pour vos dons, votre confiance, votre fidélité. Bonne découverte à tous !

20220703 Bénédiction tranche 1 des travaux du Laus

La publication a un commentaire

Les commentaires sont fermés.